• Jardin sur Cour

Mélodie Molinaro : « Provoquer de la joie, de la douceur, de l'amour »





De la poésie, de la douceur, de la joie. Inspirée d'une histoire vraie, la pièce de théâtre musical Zourou, Au-delà des mots, offre un regard intime sur le handicap. Une histoire de famille imaginée par Mélodie Molinaro, auteure et comédienne.


Avant de présenter sa création au Festival OFF d'Avignon, la metteuse en scène nous parle de Zourou, une production Jardin Sur Cour.


Réservez vos places pour Zourou ici !


Comment résumerais-tu la pièce avec tes mots ?


Zourou, Au-delà des mots est une porte d’entrée dans le quotidien d’une famille avec une enfant différente. C’est une parenthèse de vie.


Est-ce la première pièce que tu écris et mets en scène ?


Oui c’est ma première pièce et ma première mise en scène.






Peux-tu nous parler de la genèse de cette création ?


C’est en partie mon histoire personnelle et j’ai toujours su que ma première écriture porterait sur cette thématique. J’ai une petite sœur en situation de handicap. Il était essentiel pour moi de partager mon expérience afin de délivrer un message de tolérance et d’ouverture sur la différence.


J’avais l’idée générale depuis plusieurs années : je savais ce que je voulais raconter, j’avais déjà des images précises de mise en scène. Mais j’ai commencé réellement à écrire en janvier 2019 pour finalement terminer en juin 2020.



Réservez vos places pour Zourou ici !

Selon toi, est-il plus difficile de parler de handicap dans une œuvre artistique que d’autres sujets ?


Je ne sais pas si c’est plus difficile de parler de handicap car je vis avec depuis que j’ai 12 ans mais ma difficulté était d’avoir du recul puisque c’est mon histoire familiale. Ma hantise était que lorsque mes parents ou mon frère découvrent la pièce, ils se sentent agressés en voyant l’intimité de notre cocon familial sur un plateau.


J’ai donc ressenti le besoin de faire appel à quelqu’un d’extérieur pour ne pas tomber dans le piège et c’est à ce moment-là que j’ai rencontré le co-auteur de Zourou, François Borand, qui a apporté de la poésie à mon histoire.



Dans la mise en scène, tu as imaginé deux espaces, l’un de la vie courante et l’autre où Lola s'exprime seule. Pourquoi ce choix ?


J’avais envie que le spectateur jongle entre la vie réelle et l’imaginaire de Lola.

Comme Lola ne parle pas, il était important pour moi qu’on sache ce qu’elle ressent et c’est dans sa chambre que nous y avons accès notamment avec la projection de vidéos mais également des chorégraphies.


Qu’aimerais-tu provoquer chez les spectateurs avec cette pièce ?


De la joie, de la douceur et de l’amour.


Quels sont les projets pour Zourou cette année ?


Zourou va jouer au Festival OFF d’Avignon en juillet prochain à 14h40 à l’Épiscène.

Nous jouerons également du 11 au 15 janvier 2023 à l’Espace Paris Plaine à Paris.


Toutes les infos sur Zourou, Au-delà des mots, sont ici : https://www.jardinsurcour.fr/zourou.